La méthode d’apprentissage par association ou comment apprendre plus rapidement

comment apprendre plus rapidement

Grâce à la méthode d’apprentissage par association, vous allez assimiler le nouveau vocabulaire beaucoup plus vite qu’en faisant seulement correspondre un mot avec sa traduction.
 
Dans cet article, nous vous expliquons le fonctionnement de cette méthode en détail, exemples à l’appui.


 

La méthode d’apprentissage par association peut être utilisée en complément d’une autre méthode.
Nous avons effectué des tests auprès d’un échantillon de personnes pour savoir combien de mots elles apprenaient en une heure avec cette méthode.
Résultat : avec 30 à 50 nouveaux mots appris, cela représente un gain de temps 50 à 70% par mot.

comment apprendre plus rapidement

La méthode par association, comment ça marche ?

C’est un moyen mnémotechnique qui consiste par exemple à faire correspondre un mot à une image et qui permet de faire le lien entre le mot étranger et le mot français.

Exemple : Une personne de langue maternelle française veut apprendre le mot anglais « cloud - nuage ».
  • Elle peut penser à un nuage que l’on a cloué au ciel ...
  • ... ou bien à un nuage en forme de clou
faire correspondre un mot à une image méthode par association, comment ça marche faire le lien entre le mot étranger et le mot français

Cette association image/mot est utile les trois premiers jours de révision.
Après, le mot est automatiquement enregistré dans la mémoire à long terme et l’apprenant n’est plus obligé de penser à l’image pour se souvenir du mot.

Tout est une question d’entraînement

Pas de panique, pour vous créer vos propres associations, vous n’avez pas besoin de faire preuve d’une grande imagination.
Vous verrez, plus vous utiliserez cette méthode, plus vous trouverez rapidement une association adéquate.

entraînement: créer vos propres associations

Conseils pour faire venir l’inspiration et trouver de bonnes associations

Au début, il n’est pas toujours évident de trouver une image qui corresponde au mot.
C’est pourquoi, nous avons sélectionné de nombreux autres moyens mnémotechniques qui fonctionnent sur le principe de l’association d’idées.

  • Astuce pour trouver une association pour un mot de plusieurs syllabes : trouvez un objet pour chaque syllabe et créez-vous ainsi une chaîne d’objets.
    N’essayez pas de trouver des objets qui correspondent exactement aux syllabes. Il suffit en effet de vous créer des points de repère. En fait, plus l’association est naturelle pour vous, plus vous vous souviendrez facilement du mot !
    Vous pouvez aussi vous servir des syllabes pour créer une phrase en français. Par exemple, vous savez que vous devez descendre à la station de métro « Milbertshofen » de Munich mais ce nom est bien trop compliqué pour vous en souvenir ?
    Pensez à « T’as mis l’beurre au frais ? »
  • Pensez au prénom/nom de famille de vos amis, des membres de votre famille, de personnes célèbres ou de héros.
  • Pensez aux noms de villes, de pays et de régions.
  • Pensez aux monuments, aux symboles d’un pays, d’une ville
  • Pensez à des noms de marques
  • Chacun d’entre nous connaît des centaines de marques.
    Étant donné que les marques sont souvent des créations de mots, elles viennent élargir le nombre de possibilités d’associations.
  • Pensez aux lettres et aux chiffres
  • Pensez aux couleurs
  • Pensez aux patois et aux dialectes. Parfois ils recèlent des mots proches d’autres mots étrangers.
  • Pensez aux abréviations
  • Termes abstraits
    Cette méthode fonctionne très bien avec tout ce que l’on peut se représenter avec des images.
    Mais vous pouvez bien sûr aussi trouver des moyens mnémotechniques pour les termes abstraits.
    Vous pouvez arriver à des associations complètement « absurdes », le principal c’est que ce soit vous qui y ayez réfléchi.
  • Pensez aux homonymes/homophones
    Si vous connaissez un mot qui se prononce ou s’écrit de la même façon, associez-le au mot étranger !
  • Moyens mnémotechniques dans la langue cible
    Si vous connaissez déjà certains mots dans la langue étrangère, vous pouvez également vous en servir pour faire des associations.
  • Moyens mnémotechniques avec d’autres langues étrangères
    Si vous parlez bien plusieurs langues, vous pouvez utiliser vos connaissances pour créer d’autres moyens mnémotechniques.
    Attention ! Il ne s’agit pas de s’emmêler les pinceaux...
  • Et si vous n’avez vraiment pas d’inspiration :
    Décomposez le mot en syllabes et essayez de trouver une association à partir de l’une d’entre elles.
  • N’ayez pas peur des associations loufoques.
    Parfois, ce sont les associations qui fonctionnent le mieux parce que le cerveau se souvient longtemps des choses qui le frappent.
    Si vous passez devant un troupeau de moutons, il y a des chances que vous oubliez cet événement.
    Par contre, s’il y avait un mouton violet, cela vous marquerait sûrement toute votre vie...
  • Et si une association ne suffit pas, créez-en d’autres ! Une pour la signification du mot, l’autre pour l’orthographe ou la prononciation, par exemple.

Quand est-ce qu’on peut « oublier » l’association ?

L’association vous servira surtout les deux à trois premiers jours de votre apprentissage.
Après, le mot est enregistré automatiquement dans votre mémoire à long terme et vous ne serez donc plus obligé de penser à votre moyen mnémotechnique pour vous rappeler le mot.

Lancez-vous et créez-vous des associations !

comment créez-vous des associations

Pour la première cinquantaine de mots, de nombreuses personnes ne trouvent pas toujours une association adéquate du tac au tac.
Il faut juste que cette gymnastique cérébrale se mette en place et vous constaterez bien vite que vous mettrez de moins en moins de temps à trouver des associations qui vous permettront de graver les différents mots dans votre mémoire.
 
Vous n’êtes pas encore tout à fait convaincu ?
Si cette méthode vous laisse perplexe, apprenez 20 mots en cherchant une association et 20 mots sans cette méthode.
Chronométrez le temps dont vous avez besoin pour connaître chaque série de 20 mots.
Le lendemain, cachez les traductions et notez les mots dont vous vous souvenez.

17 Minute Languages et la méthode par association

Que ce soit clair : la méthode par association est une démarche très personnelle.
Vos moyens mnémotechniques ne vont pas forcément permettre à votre voisin d’apprendre les mêmes mots.
Cependant, si vous apprenez une langue avec un cours de 17 Minute Languages, vous verrez que nous avons attribué une image à chaque mot.
Elles sont censées vous aider dans la représentation visuelle du mot.
A vous de les combiner avec des associations supplémentaires !

Par ailleurs, 17 Minute Languages, c’est aussi un système de révision intelligent.
En effet, sans révision, les associations ne sont pas très efficaces.
Lorsque le logiciel détecte que vous avez appris sept mots, il vous propose une liste de ces sept mots pour que vous les revoyiez ensemble avant de passer à la série suivante.
Pourquoi des séries de sept mots ? Simplement parce que c’est l’unité d’apprentissage idéale.
En outre, vous devez connaître deux fois la traduction d’un nouveau mot ou d’un mot dont vous ne vous souveniez plus avant que ce mot soit comptabilisé dans la série des sept.

17 Minute Languages c’est aussi un système de révision intelligent

Afin de garantir une assimilation en profondeur du vocabulaire, le logiciel fonctionne sur le principe de la méthode d’apprentissage à long terme.
La traduction d’un mot doit ainsi être correcte pendant cinq jours avant que celui-ci disparaisse des unités d’apprentissage.
Et un même mot n’apparaît pas cinq jours de suite car le logiciel fait une pause de plus en plus longue entre chaque révision du mot.
 
La première révision est proposée dès le lendemain, la deuxième deux jours plus tard, la troisième quatre jours après, etc.
 
Grâce à ce processus, vous n’oublierez jamais les mots appris.


 

 
Méthode d’apprentissage par association
comment apprendre plus rapidement

- - - - -
A propos de l'albanais
- - - - -
Une recette allemande
- - - - -
Le bosniaque
- - - - -
Le catalan
- - - - -
L' alphabet cyrillique
- - - - -
안녕하세요! - Le coréen
- - - - -
Interview:
Un Français en Corée

- - - - -
Le croate
- - - - -
Vire-langue en croate
- - - - -
Faisons connaissance avec l’alphabet grec
- - - - -
Les trois écritures du japonais
- - - - -
Les caractères kanjis
- - - - -
L'art de mémoriser les kanjis
- - - - -
Informations sur l'islandais
- - - - -
Le macédonien
- - - - -
Le népalais
- - - - -
Le roumain
- - - - -
Le serbe
- - - - -
Le tchèque
- - - - -
L'arabe tunisien
- - - - -
Le vietnamien
- - - - -
Le wolof
- - - - -
Joyeuses Pâques!
Traditions des Pâques

- - - - -
Joyeux Noël!
dans les langues du monde

- - - - -