Quelle peut-être la différence entre l’espagnol parlé en Espagne et celui que l’on entend dans les pays d’Amérique du Sud ?

Du Mexique jusqu’à Cuba, au Costa Rica, en Colombie et au Pérou, jusqu’à la Terre de Feu en Argentine : l’espagnol est parlé partout en Amérique centrale et en Amérique du Sud, en faisant exception du Brésil (où le portugais est la langue officielle) et la Guyane française.
 
Cependant, est-ce que l’espagnol parlé dans ces pays se distingue-t-il de celui que l’on apprend en Europe ?
À cette question, la réponse est très claire : « Oui ».

Par conséquent, peut-on dire qu’un Mexicain ou qu’une Argentine ne comprendra pas un(e) Espagnol(e), et inversement ?
Non. En règle générale, les Argentins et les Espagnols ne rencontreront aucun problème pour se comprendre mutuellement.

Différences et particularités : la langue espagnole en Espagne et en Amérique du Sud

Les divergences et particularités qui distinguent l’espagnol « américain », et celui parlé en Europe sont de plusieurs ordres :

  • Tout d’abord, il y a les différences entre la langue de l’Espagne, pays européen, et celle des pays d’Amérique centrale et du Sud.
  • Ensuite, il ne faut pas oublier les différences linguistiques qui existent entre les pays d’Amérique où l’on parle espagnol.

C’est-à-dire que l’espagnol parlé en Argentine n’est pas le même que l’on parle en République dominicaine ou en Colombie.

  • Enfin, il y a les disparités régionales.

Bien souvent à l’intérieur même de ces États, il peut y avoir des variations importantes de la langue espagnole.
Par exemple, au Nord, la langue peut différer de celle employée dans le Sud ; celle que les habitant(e)s des montagnes utilisent entre eux sera différente de celle des populations côtières.
On peut même retrouver ces particularités régionales au-delà des frontières étatiques.

espagnole en Espagne et en Amérique du Sud
Comment apprendre l’espagnol d’Amérique du Sud ?
À quoi doit-on donc faire attention en apprenant l’espagnol ?

Si vous avez déjà appris l’espagnol, et que vous apprenez une nouvelle « variante » nationale ou régionale, nous vous conseillons de prêter attention à ce qui suit.

Faites attention aux différences de vocabulaire de l’espagnol d’Amérique latine !

Les disparités du point de vue du vocabulaire commencent par des nuances fines, comme avec la signification du mot asado : en Espagne, asado signifie « cuit au four » alors qu’en Amérique latine, ce mot veut dire « grillé » (en parlant de viande).
Et ce n’est – croyez-nous ! – qu’un exemple de nuance très légère.
Parfois, en Espagne, il arrive qu’un verbe employé innocemment dans la vie de tous les jours ait une connotation péjorative de l’autre côté de l’Atlantique.

Ce mot...
veut dire en Espagne...
mais signifie en Amérique...
currar
travailler, bosser
mentir, tromper
paro
chômage
grève
Faites attention à l’accentuation et à la prononciation des mots en Espagne et dans les pays d’Amérique du Sud !

Prenez le temps de vous familiariser avec les différences de prononciation selon les variantes régionales.
Par exemple, en Amérique latine, on trouve un phénomène linguistique dénommé Seseo.
Sous ce terme, il est question de la prononciation des lettres c, s et z qui sont prononcées dans beaucoup de pays hispanophones d’Amérique comme un « s » voisé : c’est-à-dire avec une vibration des cordes vocales (comme dans le mot « poison »).
Il n’en va pas de même dans la langue catalane, « l’espagnol européen » : en Espagne, la lettre « s » est certes prononcée comme un « s » voisé, mais les lettres c et z forment des sons « zézayés » – consonnes fricatives dentales sourdes [θ] – (comme dans la combinaison -th de « Thank you! », en anglais).

Il arrive donc dans certains cas que deux mots ayant la même signification soient prononcés différemment selon que l’on se trouve en Europe ou en Amérique (où on est confronté au phénomène de Seseo).
En outre, les mots cités dans les exemples qui suivent sont prononcés de la même façon en Amérique latine, alors que leurs significations sont différentes.

Exemple :
asar – rôtir ; azar – le hasard
cima – la cime, le sommet ; sima – le puits

Faites attention à la grammaire de l’espagnol !

Enfin, on trouve au niveau grammatical et de la syntaxe de la langue des différences, importantes et moindres, entre deux variantes linguistiques.
Il y a par exemple le phénomène de Voseo, en lien avec l’utilisation des pronoms personnels en Amérique du Sud.
En castillan, on utilise «  » comme pronom personnel à la 2e pers. du singulier, alors qu’en Amérique du Sud, ce sera « vos ».

Exemple :
 comes (Espagne) – tu manges
vos comes (Amérique du Sud) – tu manges

Si vous voulez apprendre l’espagnol tel qu’il peut se parler en Amérique, il vous faudra faire connaissance avec d’autres phénomènes linguistiques particuliers, comme le Loísmo.
En catalan, on utilise le pronom « le » pour remplacer un objet accusatif direct.
En Amérique du Sud, vous entendrez les habitant(e)s utiliser « lo » à la place.
Regardez plutôt : pour dire « Eva l’a rencontré à Cuba. » (son mari)
En Europe, on dira : Eva le conoció en Cuba.
Alors qu’en Amérique, vous entendrez : Eva lo conoció en Cuba.

Et ce n’est pas tout, il reste beaucoup d’autres subtilités à apprendre, comme les différences qui régissent le système verbal, qui sont nombreuses entre Europe et Amérique, ou encore les différentes formes de salutation selon le pays dans lequel vous vous trouvez !

Avec cette petite introduction, nous espérons vous avoir donné envie de découvrir davantage les différences entre les variantes de la langue espagnole qui peuvent exister à travers le monde !
Nous vous souhaitons un franc succès pour votre futur apprentissage de l’espagnol d’Amérique latine, ou pour votre cours d’espagnol, et que celui-ci soit le plus divertissant possible !

espagnole en Espagne et en Amérique du Sud
Liens additionnels sur le thème « L’espagnol en Amérique du Sud et en Europe » :
  1. Toutes celles et ceux qui commencent déjà à apprendre l’espagnol trouveront des informations importantes concernant le Loísmo, sur Wikipedia.
  2. L’Académie royale espagnole présente aussi des informations complémentaires sur le Loísmo.
  3. Enfin, prenez le temps de réviser les particularités de la prononciation, en particulier les notions de Ceceo et Seseo avec Wikipedia.

 
Méthode d’apprentissage par association
comment apprendre plus rapidement

- - - - -
A propos de l'albanais
- - - - -
Une recette allemande
- - - - -
Le bosniaque
- - - - -
Le catalan
- - - - -
L' alphabet cyrillique
- - - - -
안녕하세요! - Le coréen
- - - - -
Interview:
Un Français en Corée

- - - - -
Le croate
- - - - -
Vire-langue en croate
- - - - -
Faisons connaissance avec l’alphabet grec
- - - - -
Espagnole en Espagne et en Amérique du Sud
- - - - -
Les trois écritures du japonais
- - - - -
Les caractères kanjis
- - - - -
L'art de mémoriser les kanjis
- - - - -
Informations sur l'islandais
- - - - -
Le macédonien
- - - - -
Le népalais
- - - - -
Le roumain
- - - - -
Le serbe
- - - - -
Le tchèque
- - - - -
L'arabe tunisien
- - - - -
Le vietnamien
- - - - -
Le wolof
- - - - -
Joyeuses Pâques!
Traditions des Pâques

- - - - -
Joyeux Noël!
dans les langues du monde

- - - - -